Sélectionner une page

Comment référencer son site sur Google: Le guide complet [2021]

par | Sep 4, 2021 | SEO | 20 commentaires

Comment référencer son site sur google - Le guide complet - Par Nicolas Masoni - Espace Digital

Avoir une présence sur internet est devenu indispensable ! Mais il devient très difficile de référencer son site sur Google… La concurrence est rude et le nombre de sites web augmente de manière exponentielle chaque jour.

Dans ce guide complet, vous allez apprendre comment référencer un site sur Google, le leader des moteurs de recherche !

Nous verrons tout ce qu’il est possible de faire rapidement ainsi que les actions à mettre en place sur le long terme afin de séduire l’algorithme et les robots de Google (aussi appelés GoogleBots). 

Cet article va vous permettra d’apprendre toutes les notions de base du marketing de haut niveau de manière simple et accessible à tous.

Vous pourrez mettre en place, dès aujourd’hui, des améliorations qui vous aideront à hisser votre site Internet en première page des résultats de recherche!

Contenus masquer

Le SEO c’est quoi ?

Le SEO: nous avons tous déjà entendu parler de ces 3 lettres (surtout si vous êtes en pleine création de votre site internet ou que vous cherchez comment créer son business en ligne), mais savez-vous vraiment de quoi il s’agit réellement ?

SEO signifie Search Engine Optimization. ou en bon Français “Optimisation pour les moteurs de recherche”. Voilà, fin du sujet !

Vous en voulez encore plus sur le SEO?

Je vois que vous voulez percer les mystères qui se cachent derrière tout ça.

Vous avez raison, pour atteindre la première position de Google (ou des autres moteurs de recherche comme Bing, Yahoo, DuckDuckGo, etc…) quoi de mieux que de maîtriser le sujet?

Dans ce guide du référencement SEO, je vais me concentrer uniquement sur le moteur de recherche Google qui présente à lui seul, plus de 90% des recherches effectuées sur le Net. 

Pour commencer, il faut savoir que Google n’est plus un moteur de recherche à proprement parler, mais un moteur de réponses! On lui pose une question et il nous apporte la meilleure réponse possible. C’est aussi simple que ça !

Pour effectuer ce travail, un algorithme très complexe travaille dans l’ombre pour faire ressortir le site qui pourra répondre à votre question et ce, en une fraction de seconde.

Voilà pourquoi aujourd’hui, il est difficile de se faire une belle place au soleil (finir en première position sur Google).

Avoir un site internet ne suffit plus pour être visible, il faut se démarquer d’une quantité astronomique de concurrents, car oui, sur le World Wide Web, vous pouvez vous trouver en parfaite concurrence avec un site qui se trouve à plusieurs milliers de kilomètres de chez vous… 

Cruel me diriez-vous ? Et vous auriez raison de le penser… Surtout que:

  •  L’algorithme évolue constamment.
  • Google devient de plus en plus performant.
  • Les petits robots qui font la pluie et le beau temps dans le monde du web augmentent en intelligence… 

Comment s’y retrouver et ne pas succomber à la panique ?  

Bonne nouvelle, ce guide ultime vous aidera à répondre à toutes vos questions sur les techniques qui vont vous aider à hisser votre site en top position des recherches de Google. 

Restez jusqu’au bout, je vous assure qu’il y a quelques pépites qui feront de vous la star du web ! (promis)

Comment fonctionne Google ?

Tout commence par une envie ! Que ce soit l’envie de trouver une réponse à une question, l’envie de trouver le meilleur restaurant dans votre ville ou pourquoi pas, l’envie de réserver un magnifique Hôtel au bord de la mer, Google sera toujours votre ami. 

Vous tapez votre question dans la barre de recherche et vous pressez la touche ENTER de votre clavier…

Maintenant, imaginez une armée de robots virtuels animés par l’envie de vous satisfaire à 100% en trouvant la meilleure réponse possible à votre question.

Ils se rendent dans “la grande bibliothèque” où sont référencés et indexés l’ensemble des sites internet du monde entier puis, reviennent vous présenter le grand vainqueur: le site internet qui répond à un ensemble de critères bien précis et qui détient la réponse parfaite à votre question

Ça, c’est la version simplifiée… En réalité, ces petits robots font bien plus que ça. Ils réalisent un véritable classement des sites susceptibles de vous apporter votre réponse.

Aussi, des centaines et des centaines de résultats apparaissent devant vous et tout ça, en seulement quelques dixièmes de secondes !

Comment référencer son site sur Google - Internet - Nicolas Masoni - Espace Digital

Le SEO: comment ça marche concrètement ?

Nous parlions d’une sorte de bibliothèque gigantesque, où seraient classés l’ensemble des sites du monde entier. 

Google prend connaissance de votre demande, se rend dans la grande bibliothèque, fait ressortir une liste complète des sites qui répondent à des critères très précis en matière de qualité et de sécurité puis vous rapporte le résultat sous forme de classement. 

Ces critères, il en existe environ 200 (selon les experts du SEO). Ce guide ne va pas vous détailler ces 200 points, rassurez-vous… Ce serait trop long. Mais surtout, impossible !

Personne ne connaît réellement l’algorithme de Google.

Cependant, nous sommes tous d’accord sur plusieurs de ces points et je vais vous les révéler plus bas dans cet article… Encore un peu de patience…

Pourquoi faut-il être en première position Google ?

Une phrase amusante qui illustre parfaitement ce paragraphe est:

“ Si vous voulez cacher un corps, placez-le en deuxième page de Google !”

Effectivement, nous parlions de concurrence, mais un point encore plus important à garder en tête est que l’ensemble du trafic cliquera en grande majorité sur le premier résultat.

Comme les exemples chiffrés fonctionnent bien dans le cerveau humain, dites-vous que la première page Google va récolter plus de 90% des clics contre 4% pour la seconde. Seulement un petit peu plus de 1% osent encore s’aventurer jusqu’à la page 3 ! 

Parlons “POSITION” et “SERP” en “SEO” !

Nous savons maintenant qu’être en première page Google est indispensable ! Elle est traquée comme le Graal par tous ceux qui possèdent un site web. 

Les puristes voudront vous embobiner le cerveau en vous parlant de viser la “SERP 1”. 

Si vous voulez vous aussi briller en société et impressionner la galerie, sachez simplement que “SERP” est l’acronyme de “Search Engine Result Page”: comprenez “La page de résultat du moteur de recherche” puis le numéro désigne la page de résultat ! 

Vous voyez ? Beaucoup de baratin pour finalement arriver à la même conclusion: Visez la première place de la première page de Google et je vous assure que votre business va décoller !

Le Triangle d’or de Google !

En 2005, Google a rendu publique une étude qui montrait le parcours du regard d’un internaute (oculométrie ou eye-tracking) dans une page web. 

C’est comme cela que l’on optimise les sites internet à gros budgets.

Vous l’avez certainement remarqué, le logo de l’entreprise se trouve toujours en haut à gauche, puis généralement, le slogan et la promesse de l’entreprise arrivent juste en dessous. Enfin, en haut à droite serait placé judicieusement un bouton d’appel à l’action puissant !

Cette construction n’a pas été choisie par hasard ! Des budgets colossaux sont dépensés pour optimiser l’expérience utilisateur (aussi appelé UX, mais nous aurons l’occasion de reparler de ce point plus tard).

Pour revenir à notre étude, la forme dessinée par le parcours de l’oeil des internautes dessine un triangle.

Comment référencer son site sur Google - triangle d'or de google - Nicolas Masoni - Espace Digital

Source de l’image: www.researchgate.net

Le Triangle d’or a un peu changé depuis 2005…

Une nouvelle étude plus récente a été réalisée, et les résultats montrent que l’internaute ose de plus en plus s’aventurer en dehors de ce Triangle d’or ! 

Vous pouvez donc être rassuré si vous n’arrivez pas à atteindre la toute première position de Google, il y aura quand même du trafic sur votre site web ! 

Vous savez, je peux ressentir votre agacement à travers votre écran… Mais ne quittez pas ce guide et je vous assure que vous allez TOUT comprendre, et aurez une multitude de choses à mettre en place pour avoir de très bons résultats avec votre site.

Le SEA c’est quoi ?

Nous n’allons pas voir le SEA en détail dans cet article ! Aujourd’hui, nous parlons de SEO et je veux tenir parole: cet article sera un guide complet sur le référencement naturel. 

Mais comme vous allez forcément tomber à un moment ou un autre sur ce nouvel acronyme, en voici les grandes lignes:

Le SEA (Search Engine Advertising) ou tout simplement la version payante du SEO ! Vous allez via Google Ads (anciennement AdWords) demander au moteur de recherche de placer votre annonce tout en haut de la SERP (page des résultats de recherche). 

Un peu comme vous l’auriez fait en plaçant une annonce dans un journal à l’époque où c’était encore utile ! (ok boomer)

Pourquoi faire du SEO quand je peux être en top position avec du SEA ?

Je pense que la plus grande des raisons est évidente… Déjà parce que optimiser son site internet au SEO vous permet de vous classer idéalement dans les résultats de recherche.

La pub obtient certes de très bons résultats et est très complémentaire dans une bonne stratégie marketing, mais cela ne peut être la seule manière de se positionner dans Google. 

Le SEA peut très vite coûter cher.. Il est donc confortable de pouvoir compter, aussi, sur du trafic gratuit.

Quand faire du SEO et quand faire du SEA?

Dans les débuts de la création de votre site web, il est peu probable que vous ayez des visiteurs organiques.

Un visiteur organique est quelqu’un qui va trouver votre site après une recherche sur un moteur de recherche de façon gratuite (sans passer par les annonces). 

Pour commencer à obtenir quelques conversions sur votre site, il serait donc conseillé de mettre en place une stratégie marketing payante avec Google Ads, Facebook Ads, etc…

Quant au SEO, vous devez commencer dès le début ! Les résultats sont souvent longs à arriver. Si vous voulez bénéficier d’une belle notoriété sur Internet, il faut absolument vous concentrer régulièrement sur votre SEO

Alors, ne perdez pas une seconde pour mettre en place toutes les astuces et les conseils que je vous donne dans ce guide.

Les mots clés en SEO: c’est quoi ?

Un mot clé désigne un mot (ou expression) que votre “client” ou “prospect” est susceptible de taper dans son moteur de recherche préféré pour trouver une réponse.

Par exemple, si vous êtes une boutique de vin, il est fort probable que votre client “type” ou “personae” tape le mot clé “vin” sur Google ! 

C’est pourquoi, il est indispensable de bien connaître sa cible afin d’anticiper, avec précision, son comportement et ses intentions. De cette manière, vous pourrez dresser une liste des mots clés les plus recherchés dans votre domaine !

Comment référencer son site sur Google - SEO

En savoir plus sur les mots clés en SEO

Évidemment, cela ne pouvait pas être aussi simple que ça ! Comme dit dans le premier paragraphe, un mot clé désigne aussi une expression. C’est ce que l’on appelle “la longue traîne » en marketing! (long tail en anglais) 

Reprenons notre exemple d’avant (notre fameux vendeur de vin). Le mot clé “vin” peut être repris dans un champ sémantique très diversifié… 

  • Vin rouge.
  • Vin blanc.
  • Vin rosé.
  • Etc.

Mais aussi:

  • Vin de Bordeaux.
  • Vin de Bourgogne.
  • Vin d’Alsace.
  • Etc. 

Vous commencez un peu à voir où je veux en venir ?

Favorisez la longue traîne pour votre marketing !

Vous allez me dire “Pourquoi faut-il la longue traîne en marketing ?” (Qu’il soit payant ou gratuit grâce au référencement naturel).

Faisons un peu d’histoire d’internet pour bien comprendre le phénomène…

Comme je vous le disais en début d’article, Google n’est plus un moteur de recherche, mais bien un moteur de réponse. Ce qui fait que les mots clés, eux aussi, ont évolué ! 

Avant, quand nous tapions une recherche, nous avions l’impression de parler à un robot (et c’est encore le cas). La seule différence est qu’aujourd’hui, notre robot dépasse très largement notre Q.I. 

De quoi nous faire se dresser, les poils de nos bras !

Pour rechercher du vin, il était de bonne pratique, que de formuler la demande par “vin” boutique vin” “marchand vin”. “TOI PARLER FRANÇAIS? ».

Taper sur le clavier prend du temps! 

Il est donc courant d’écrire ces requêtes en omettant volontairement quelques mots qui nous semblent inutiles à la compréhension globale:

“je recherche une boutique qui vend du vin dans ma magnifique ville d’Aix-en-Provence et aussi il faut que cette boutique livre à domicile… Ah oui, j’oubliais merci Google!”.

On préfère donc: “Livraison vin Aix-en-Provence” ou “Boutique en ligne vin”.

De nos jours, avec l’arrivée des Smartphones, il est de plus en plus fréquent d’utiliser les “recherches vocales”… avec nos différents assistants et autres intelligences artificielles comme Siri, Google, Alexa, etc.

Notre manière de poser notre question redevient de plus en plus humaine et précise !

C’est pour cette raison que vous devez réfléchir en longue traîne pour trouver les mots clés qui touchent votre business. 

Exemple: « Acheter le meilleur vin rouge de Bordeaux » ou “ Livraison de vin rouge à domicile”.

Comment trouver ses mots clés en SEO ?

Pour trouver les mots clés les plus pertinents pour votre business, il est très important (voire indispensable) de connaître son cœur de cible. 

  • Un homme, une femme (les deux) ?
  • La tranche d’âge.
  • Où il/elle habite.
  • Son niveau de vie.
  • Les lieux qu’il ou elle fréquente, etc.

Si vous ne connaissez pas bien votre client(e) type, n’hésitez pas à faire appel à un pro qui vous aidera dans la conception de votre business plan. En partant de ça, vous aurez les bonnes bases pour trouver les bons mots clés.

3 outils gratuits pour trouver ses mots clés en marketing

Pour effectuer vos recherches, voici quelques outils que vous pouvez utiliser. Il faut garder en tête que la fiabilité n’est pas de 100%, mais cela peut être une bonne base pour élaborer votre liste. 

1 – Google

Quoi de mieux que Google pour savoir qui tape quoi dans… Allez, un petit effort: Google bien sûr ! 

Avez-vous remarqué que depuis quelque temps, quand vous commencez à taper votre recherche, des suggestions apparaissent pour vous aider à compléter votre demande ?

Comment référencer son site sur Google - moteur de recherche

C’est exactement ça que nous recherchons !

Les propositions qui vous sont suggérées sont tout simplement, des recherches qui sont régulièrement faites sur Google. Alors servez-vous de cette mine d’informations gratuites qui s’offre à vous.

2 – Google Trends

Le slogan chez Google Trends est: “Découvrez ce que recherchent les internautes du monde entier”… La promesse semble alléchante, et je vous assure qu’elle l’est ! 

Cet outil va vous permettre d’aller encore plus loin dans vos recherches de mots clés. Vous allez, en plus de connaître le nombre de recherches effectuées par mois (ou par année), pouvoir découvrir dans quels pays (ou villes) vos mots clés sont le plus souvent tapés ! 

Et ce n’est pas tout ! Vous pourrez aussi faire une comparaison de performance entre deux mots (ou expressions)…

3 – Keyword everywhere

Avec cette extension Chrome, vous allez obtenir tout un tas d’informations très intéressantes sur vos résultats de recherche. 

Vous allez avoir une liste complète des mots clés qui sont le plus souvent tapés en rapport avec votre recherche actuelle, mais aussi des variantes qui touchent ce domaine. Cela vous ouvre de nouvelles possibilités auxquelles vous n’auriez pas pensé.

Comment référencer son site sur Google - Related keywords

Pour finir sur les outils du marketing

Évidemment, cette petite liste n’est pas exhaustive ! Vous pouvez aussi trouver d’autres solutions (gratuites ou payantes) qui vous permettront d’obtenir des résultats encore plus poussés.

Cela dit, je vous assure que pour trouver vos mots clés, vous avez largement de quoi faire avec les 3 outils gratuits cités plus haut.

Sélectionnez les meilleurs mots clés

Maintenant que vous détenez une liste complète de ce que vos clients potentiels tapent dans les moteurs de recherche pour trouver vos produits et/ou service, vous allez devoir effectuer un dernier travail.

Vous allez séparer en deux votre liste !

D’un côté, vous allez déterminer quels sont les 3 à 5 mots clés / longues traînes, qui correspondent le plus à ce que vous proposez. Restez logique, et n’essayez pas d’être large. L’important est de mettre en lumière, la crème de la crème ! 

Le nectar des mots clés qui sont l’essence même de votre entreprise / marque / produits / services. On peut aussi parler de l’ADN de votre entreprise. 

Par exemple: je tape une demande – Je tombe sur votre page d’accueil – Vais-je avoir la réponse à ma demande ?

Car c’est ça le plus important ! Plus vous serez respectueux aux yeux des petits robots de Google, et plus il livreront votre site aux internautes en demande. 

Dans la deuxième colonne, vous garderez les mots clés restants ! Cela constituera, en quelque sorte, le champ sémantique de votre site

N’hésitez pas à compléter cette deuxième liste avec des synonymes, nous verrons son utilité plus tard dans cet article.

Maintenant que vous savez tout ce qu’il faut savoir sur les mots clés et comment vous devez procéder pour dresser votre liste de mots clés pour votre site, nous pouvons entamer le chapitre que vous attendiez avec impatience “Les critères de Google pour booster son référencement naturel” !

Référencer son site sur Google et atteindre la première position ! (On passe à la pratique).

Nous voilà enfin dans la partie la plus intéressante de ce guide. Nous allons voir les 12 piliers connus par tous les PROS du SEO et qui sont les plus importants aux yeux de Google pour indexer correctement votre site internet !

Depuis le début de ce guide, je vous dis qu’il faut réussir à les séduire, mais comment s’y prendre concrètement? 

Avant de commencer, gardez en tête que la recette gagnante pour être en top position des classements chez Google, est aussi secrète que la recette du Coca ou de la potion magique de Panoramix !

Cependant nous sommes quasiment certains que ces 12 points sont des critères ULTRA importants aux yeux de Google. Certains pionniers du SEO ont effectué de nombreux tests pour en arriver à cette conclusion ! Je ne vous demande donc pas de me croire sur parole, vous pouvez faire vos propres recherches sur le sujet.

Tout ce que je peux vous dire, c’est que nous sommes arrivés à une époque où l’intelligence artificielle est si évoluée, que l’algorithme qui classe les 1,7 milliard de sites internet (à l’heure où j’écris ces lignes: août 2021) comprend exactement ce que vous dites dans votre article et peut juger de sa pertinence. 

Ces 12 points sont donc, de manière rationnelle et logique, des critères qu’il faut de toute façon respecter pour avoir un bon site capable d’accueillir des clients qualifiés de qualité.

Les 12 piliers du référencement chez Google pour atteindre la première position!

Bon, ce titre se veut racoleur bien évidemment ! Suivre à la lettre ces 12 points ne va pas (forcément) vous garantir la première place.

En revanche, ce que je peux vous assurer, c’est que si vous respectez scrupuleusement ces 12 best-practices, vous allez considérablement remonter dans le classement et donc avoir de très beaux résultats visibles en quelques semaines.

Comment référencer son site sur Google - résultats visibles

1 – Produisez du contenu de qualité !

Sans aucun doute le point le plus important… Si vous produisez du contenu pour tenter de vous faire bien voir par Google, alors les petits robots “algorithmiques” vont très vite repérer la supercherie ! 

Vous devez chercher absolument à renseigner votre lecteur/client/prospect de la manière la plus intéressante et la plus complète possible !

Elle est finie la belle époque où vous deviez simplement créer un article avec en fin de page une centaine de mots clés mis les uns à la suite des autres pour finir en top position… (nostalgie… Ou pas 😀 ).

Ce que vous devez retenir:

Si vous visez d’avoir de bons résultats, alors vous devez produire un contenu de grande qualité, que vos lecteurs passeront de longues minutes à parcourir. 

Car ce sont eux qui vont être sous haute surveillance par Google ! Le moindre de leurs faits et gestes sur votre site est analysé ! Aussi le nombre de minutes passées sur votre page sera déterminant… Vous voyez où je veux en venir ?

Vous devez écrire des articles qui tiendront en haleine les internautes en quête de réponses et sans les perdre en cours de lecture…

Et oui, car si votre article fait 8000 mots, mais que Google analyse un taux de scrolling (déroulement de votre page) inférieur à 60% de son contenu, alors vous serez pénalisé

Nous verrons dans un prochain article “Comment produire du contenu de qualité surpuissant pour votre référencement naturel”.

Produisez du contenu régulièrement !

Un petit détail, non négligeable, est que produire un article de qualité c’est bien… Mais produire du contenu de qualité régulièrement, c’est mieux

Qui a dit que le référencement naturel n’était pas un travail difficile? Certainement pas moi… Je sais combien il est compliqué d’obtenir la première position chez Google tout en travaillant sur son projet principal, ses produits et/ou services. 

C’est bien pour ça que les grandes entreprises délèguent ce travail à des spécialistes ! Malheureusement aujourd’hui, si vous lisez ce guide, c’est que vous devez encore le faire vous. 

Alors, essayez de créer un planning de publications qui vous aidera à produire du contenu régulièrement tout en vous accordant le temps nécessaire à votre projet principal. Le plus important dans le lancement de votre entreprise, c’est de tout faire évoluer progressivement

Connaissez-vous l’expression “Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier” ?

Ne réalisez pas une mono activité… Tout est important, et vous devez construire des bases solides.

2 – Favorisez l’interaction !

Pour plaire encore un peu plus aux robots de chez Google, il est important de leur montrer que vous écrivez des articles qui plaisent!

Et quoi de mieux qu’un magnifique commentaire nourri par une belle réponse de votre part en bas de votre article ?!!

C’est l’un des points les plus difficiles à respecter, car ils ne dépendent pas “uniquement” de vous. En effet, après avoir installé la zone de commentaires, vous n’avez plus qu’à espérer que vos lecteurs vous laissent un maximum de longs messages en fin d’article.

Tout comme je l’espère aussi en écrivant ces lignes…

Je vous promets de brûler un cierge en votre honneur, si jamais vous laissez un beau commentaire d’encouragement en fin de lecture. 

Mais l’interaction ne s’arrête pas là ! Et c’est là que vous allez voir que mon travail de recherche pour écrire ce guide complet sur le référencement naturel SEO, va vous permettre d’obtenir de gros résultats rapidement

Quand on parle d’interactions, vous devez aussi comprendre que: 

  • Le fait de suivre un lien dans votre article, puis de revenir lire la suite vous donne un bonus. 
  • Les partages sur les réseaux sociaux sont aussi des interactions avec votre contenu.
  • Scroller votre article jusqu’à sa fin est une sorte d’interaction !
  • Le temps passé sur votre site lance aussi des signaux surpuissants à Google ! 

Bref, vous l’avez compris, tout cela n’est possible qu’en créant du contenu très qualitatif à haut potentiel en interaction avec vos lecteurs. 

3 – Communiquez sur les réseaux sociaux

Comment référencer son site sur Google - partage sur les réseaux sociaux

Ce point est indissociable du précédent et pourtant, il a le droit à son propre paragraphe tellement les experts en SEO qui ressortent ces différents critères se sont aperçus qu’il était primordial (et de plus en plus).

Google a très bien compris que tous les internautes se rendent au moins une fois par jour sur un réseau social. 

  • Facebook
  • Linkedin
  • Twitter
  • Instagram
  • Youtube (oui Youtube s’annonce comme étant un réseau social ou du moins un média social selon Wikipédia).

C’est donc un très bon moyen pour eux de connaître votre popularité et celle de votre site ! 

Donc, n’hésitez pas à vous constituer une belle communauté sur votre réseau social préféré et à faire parler de vous. 

Mais attention, je préfère prévenir les petits malins qui pensent avoir l’idée du siècle en voulant acheter de faux partages/faux “like”/faux abonnés… Google a même développé une technologie brevetée capable de détecter les faux comptes sur les réseaux sociaux… 

Je vous l’assure, n’essayez même pas de jouer de manière crapuleuse avec un algorithme qui a plusieurs siècles d’avance sur notre intelligence…

4 – Rendez votre site « RESPONSIVE » !

Comment référencer son site sur Google - SEO - responsive

Responsive… Oula, encore un mot qui fait peur!

Rassurez-vous c’est simplement le fait que votre site s’affiche parfaitement sur un ordinateur de bureau comme sur le plus petit des Smartphones (sans oublier les tablettes, bien entendu). 

Si vous prenez le temps d’analyser les visites sur votre site web, vous allez très vite vous rendre compte que les internautes sont de plus en plus nombreux à naviguer sur le Net avec leurs Smartphones. 

Cela signifie que vous devez passer du temps à rendre votre site responsive et agréable pour ceux qui viendront naviguer chez vous.

Cela nous conduit tout droit vers le point numéro 5:

5 – Boostez la rapidité de votre site !

Le saviez-vous ? En moyenne, si votre page met plus de 3 secondes pour se charger, alors le taux de rebond explose !

– Le quoi ? 

– Le taux de rebond ! Le simple fait que quelqu’un visite une page de votre site et la quitte immédiatement. Cela vous apporte une belle pénalité par notre ami Google ! Alors attention à rendre votre site léger et rapide comme l’éclair !

Comment connaître la vitesse de votre site ?

Là encore, Google met à votre disposition un outil très pratique pour vous aider à améliorer votre score de rapidité: Page Speed Insights

 

  • Entrez l’adresse de votre site internet dans la barre de recherche prévue à cet effet.
  • Attendez le résultat.
  • La note sur 100 s’affiche devant vos yeux ébahis.
Comment référencer son site sur Google - Google Speed Test - Vitesse du site

Plus vous serez proche de 100 et plus vous aurez des bons points pour finir en première position dans les moteurs de recherche.

Si votre note est dans le “orange”, vous avez encore des chances de vous retrouver bien positionné dans le classement (selon la qualité des autres contenus de vos concurrents), mais il est temps de faire quelques modifications.

Si en revanche vous êtes dans le “rouge”, alors vous devez très vite agir pour améliorer la rapidité de votre site internet.

Google Speed Insight vous donne toutes les pistes à suivre afin d’améliorer la rapidité de votre site.

  • Vous pourrez voir quelle image est trop lourde.
  • Quel script ralentit le chargement de votre page.
  • La vitesse de votre serveur.
  • Etc.

Vous pouvez déléguer cette tâche à un pro si vous n’avez pas les connaissances nécessaires pour effectuer ce travail souvent compliqué pour ne pas risquer de “casser” votre site !

Quand Google met des outils gratuits à notre disposition…

Maintenant que vous commencez à avoir une bonne vision d’ensemble sur les techniques de SEO modernes, vous pouvez remarquer une chose qui saute aux yeux !

Quand GOOGLE nous offre un outil pour améliorer notre site internet, qui au passage a certainement coûté plusieurs centaines de milliers d’euros en développement, alors c’est que cela doit être un point essentiel dans le classement qu’ils réservent à nos sites. 

Tout est là devant nous, tout nous est offert ! Ils ne nous cachent rien en fait… Il suffit simplement d’être “aware” !

6 – Choisissez les bons mots clés

Un peu plus haut dans ce guide, je vous ai parlé longuement des mots clés (si vous n’avez pas bien assimilé cette partie, je vous conseille de le faire maintenant afin de bien réaliser les étapes qui vont suivre…). 

Vous devez donc, à présent, être en possession de deux belles listes qui vont vous aider à construire votre site de manière optimale !

Pour rappel, la première liste comportera uniquement vos 3 à 5 mots clés principaux tandis que la seconde liste vous donnera tout le champ sémantique que vous pourrez utiliser pour construire vos pages et articles.

7 – Optimisez votre contenu pour le SEO

Maintenant que vous êtes en possession de vos 3 à 5 mots clés principaux pour votre site, j’ose espérer que votre premier article (s’il n’est pas une présentation complète de vous et de votre parcours) sera optimisé pour votre mot clé principal !

Si vous m’avez bien suivi, votre site devra comporter au minimum 3 pages optimisées avec vos mots clés principaux ! 

Imaginons que vous ayez ces 3 longues traînes comme mots clés pour votre business:

  • Boutique de vin en ligne.
  • Livraison de vin à domicile.
  • Meilleur site de vin français.

(Oui restons dans le vin, nous en aurons bien besoin 😀 )

Alors, nous pourrions imaginer une belle page d’accueil optimisée sur le mot clé “boutique de vin en ligne” suivie de deux articles de blog différents pour les mots clés restants. 

Notez que le mot clé “meilleur site de vin français” pourrait aussi être parfait en page d’accueil et que “livraison de vin à domicile” collerait parfaitement dans une page “à propos”

⇒ Une page devra donc se concentrer sur un seul de vos mots clés principaux afin d’optimiser, au mieux, votre référencement naturel.

8 – Rendez votre site indexable !

Vous croyez que cela coulait de source ? Malheureusement, non… Du moins, pas toujours !

Il faudra simplement veiller à ce que votre site permette l’indexation de vos pages. 

Si vous êtes sur WordPress, je vous conseille un plugin très utile pour vous aider à améliorer votre référencement naturel. Il permet aussi, comme nous sommes sur le point de l’indexation, de choisir les pages que vous voulez indexer ou non. 

Ce plugin porte le doux nom de Rank Math. Une fois installé, vous pouvez vous rendre sur l’une de vos pages, puis, cocher la case “Index” (dans “métadonnées pour les robots”) si vous voulez indexer cette page bien entendu.

Comment référencer son site sur Google - Référencement naturel - SEO - RANK MATH - Indexer son site

Pour aller plus loin sur ce sujet, Google pénalise ceux qui veulent absolument indexer l’intégralité des pages de leur site. 

Comme vous devenez de plus en plus des PROS du SEO à la lecture de ce guide, vous commencez à comprendre certains principes pour être bien placés dans la SERP de Google.

Je ne vous parle donc pas chinois si je vous dis qu’il suffit simplement de faire en sorte que ceux qui visitent votre site obtiennent leur réponse et consomment votre contenu longuement?

Alors maintenant que vous avez ça en tête, comprenez bien qu’il est inutile d’indexer les pages “conditions de vente”, “panier”, “commande”, “mon compte”, etc .

Vous pourriez même pousser le vice en retirant de l’indexation toutes les pages de transition qui comportent très peu de texte et qui ne servent que pour la navigation sur votre site. 

Si vous avez peur de faire une boulette, pas de panique, enlevez les pages que je viens de vous citer plus haut et ce sera déjà une très bonne base.

Demandez à GOOGLE d’indexer votre site !

Maintenant que vous avez trié les pages de votre site entre celles qui seront indexées ou non, je vous propose de dire à notre moteur de recherche préféré:

“Hey Google, j’ai un super site ! Tu peux faire venir tes GoogleBots pour indexer mon site prioritairement ?”

Comme toujours, Google met à notre disposition un outil très utile qui permet de contrôler plusieurs choses… j’ai nommé Google Search Console  !

La Google Search Console: C’est quoi?

La Google Search Console est une boîte à outils gratuite qui permet d’améliorer le référencement naturel de notre site Internet. Vous pourrez donc:

  • Voir si votre site est actuellement indexé par Google.
  • Calculer le nombre de clics que votre site à récolté.
  • Contrôler la performance de votre site.
  • Vérifier que votre site est bien responsive.
  • Etc. .
Comment utiliser la Google Search Console pour indexer votre site ?

Avant toute chose, vous allez devoir créer un compte en vous rendant sur la Google search Console

  • Cliquez sur « ajouter la propriété ».
  • Choisissez “Domaine” et indiquez votre nom de domaine: example.com.
  • Cliquez sur « continuer ».
  • Suivez les instructions pour vérifier la propriété du domaine.

Maintenant que vous avez prouvé être le propriétaire de votre nom de domaine, vous allez devoir fournir le sitemap de votre site !

Retournez sur la page d’administration WordPress de votre site et rendez-vous dans “paramètres du sitemap” de Rank Math. C’est ici que vous allez trouver l’adresse de votre SiteMap: copiez-là !

Comment référencer son site sur Google - PLugin SEO Rank Math - Sitemaps XML

Retournez dans la Search Console et collez le lien dans “Sitemaps” “Ajouter un sitemap” puis cliquez sur Envoyer !

C’est fait… Il ne vous reste plus qu’à attendre ! Les GoogleBots vont venir faire leur travail très rapidement.

Comment référencer son site sur Google - Sitemaps XML - Google Search Console
Indexer une page manuellement avec Google Search Console.

Vous avez créé une nouvelle page sur votre site internet et vous voulez qu’elle soit référencée le plus rapidement possible?

En effet, si vous ne prévenez pas Google, il est fort probable que les petits robots qui sont chargés d’indexer votre site n’aient pas prévu de venir vérifier votre site dans les jours qui viennent. 

Heureusement, vous pouvez les prévenir qu’un nouveau super contenu est disponible et qu’il serait très fier de vous en découvrant cette nouvelle page !

Pour faire cette indexation manuelle, vous devez simplement:

  • Copier l’URL de votre nouvelle page à indexer.  
  • Rendez-vous dans le Search Console.
  • Cliquer sur “Inspection de l’URL”.
  • Coller votre URL dans la barre de recherche.

Après quelques instants, le résultat vous indique si votre url est indexée ou non. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez cliquer sur le bouton “Demander une indexation”. 

Un message vous indique que vous êtes dans une liste d’attente et que le travail sera rapidement effectué. 

Après plusieurs tests, la procédure dépasse rarement les 48 heures. 

Comment référencer son site sur google - Indexation dans la Google Search Console

9 – Créez des Backlinks de qualité

Il n’y a pas si longtemps, une façon puissante de vous hisser vers la première page Google, était de créer des centaines de liens vers votre site. 

Il suffisait de se rendre sur des forums (qui étaient en quelque sorte nos réseaux sociaux actuels) pour y glisser un commentaire avec le lien vers votre site ! C’était aussi grossier et simple. 

Je ne suis, à ce stade de l’article, plus obligé de vous rabâcher l’importance d’être honnête. Vous pouvez comprendre que ces nombreux liens pénalisent aujourd’hui ceux qui en ont abusé. 

Aujourd’hui ces fameux « Backlinks » sont toujours aussi puissants, à la seule différence, il faut veiller à ce qu’ils soient de qualité. 

Autrement dit, si quelqu’un fait un lien vers votre site, il est fort probable que cela soit utile et donc, par la force des choses, apportera du trafic qualitatif vers votre page.

En revanche, si Google détecte un taux de rebond élevé en suivant le lien vers votre site, alors ce Backlink sera jugé comme mauvais

Personne ne peut affirmer que les mauvais Backlinks vous pénalisent… Cela serait une grande injustice pour le créateur du site qui serait de bonne foi ! 

Imaginez un de vos concurrents qui s’amuserait à créer des tonnes de backlinks pour faire chuter votre positionnement dans la SERP !

Cela n’aurait pas de sens, pourtant, nous n’avons pas de réponse concernant cette possible pénalité… Restez donc vigilants.

10 – Gagnez de l’autorité

Ce point est aussi directement relié au précédent, car ce sont les backlinks qui feront augmenter ou baisser l’autorité de votre site. Vous obtenez des points si un site fait un lien vers vous et plus ce site à de l’autorité, plus votre note grimpera.

L’autorité d’un site (ou DA: Domaine authority) est le score attribué par les moteurs de recherche. C’est un niveau de confiance que Google accorde au site et un gage de qualité qui sert à classer le site dans les résultats de recherche.

Vous comprenez donc pourquoi il est important de travailler sur ce point ! Trouvez un maximum de sites dans votre domaine qui seraient prêts à mettre un lien qui renvoie vers vous dans un de leurs articles. C’est une stratégie gagnante je vous l’assure. 

L’autorité d’un site est directement liée à tout ce que nous voyons dans ce guide… C’est pour cette raison qu’il faut absolument respecter ces bonnes pratiques pour voir sa note augmenter progressivement. 

Pour connaître votre note, vous pouvez ajouter l’extension chrome MOZ qui vous affichera la DA (domaine authority) du site que vous êtes en train de visiter. 

Vous pouvez aussi accéder au “Moz Link Explorer”.

Vous n’aurez qu’à entrer votre nom de domaine et votre note d’autorité s’affichera en même temps que d’autres informations intéressantes (comme les liens vers votre site par exemple). 

11 – On reste concentré sur les Featured Snippets

Depuis le début de l’article, je vous ai habitué à dédramatiser ce genre de terminologies barbares. Là encore, vous allez très vite vous rendre compte que ce que l’on nomme les “Featured Snippets” en SEO ne sont en réalité que des extraits optimisés de votre page !

En gros, vous allez mâcher le travail pour Google et lui rendre un fier service ! Au lieu de lui laisser le sale boulot de trouver un titre pour votre page ainsi qu’un résumé, vous allez lui fournir ça sur un plateau d’argent !

Pour faire ce travail, nous allons utiliser le même outil qu’au point “8” pour indexer son site. Je veux bien entendu parler de Rank Math ! Ah que c’est plaisant d’avoir des plugins “couteau suisse”! 

Ce genre d’outils qui vous permettent de produire un nombre incalculable d’actions et de supprimer deux ou trois autres plugins. C’est toujours ça de gagné pour la rapidité de votre site (le fameux point numéro 5 des critères à respecter). 

Vous voyez, je vous avais promis du concret ! Et ce n’est pas fini…

Comment bien remplir ces Featured Snippets ?

Grâce au plugin Rank Math sur WordPress, vous allez pouvoir remplir les trois points dont Google a besoin pour parler de vous et de votre site. (le titre, le permalien et la description).

Comment référencer son site sur Google - Snippet Editor de Rank Math
Le titre:

Comme vous pouvez le voir, Rank Math demande 60 caractères maximum pour votre titre. Pour écrire un bon titre, le top du top est de se mettre dans la peau de celui ou celle qui a effectué une recherche. 

Qu’aimerait Il ou elle trouver comme résultat ? Si vous avez répondu “une réponse à sa question” c’est que je n’ai plus grand-chose à vous apprendre ! Bravo!

Un petit exemple pour illustrer:

Je suis un homme de 35 ans qui cherche une solution pour faire le référencement de son site. Aussi, je décide de taper dans mon moteur de recherche préféré Google (pour ne citer que lui) le mot clé: “comment référencer mon site sur Google”.

Le résultat remonte de manière incroyable un certain “Espace-Digital” avec comme titre:

Comment référencer son site sur Google: le guide complet (2021)

L’article répond parfaitement à ma demande:

  • Il est en première position de la SERP grâce aux nombreux commentaires en bas de l’article! 
  • Des milliers de personnes affluent sur le site “Espace-Digital.com” pour trouver la réponse à leurs questions. 
  • Ils lisent l’article pendant de longues minutes.
  • Le guide est tellement un succès que ces milliers d’internautes n’hésitent pas une seconde à partager l’article sur tous les réseaux sociaux qu’ils possèdent…

*soupir de bonheur… 

Pour reprendre plus sérieusement, si vous savez ce que votre client va demander, vous pourrez anticiper de manière chirurgicale le résultat qu’il aimera trouver en top position.

Le permalien:

Déjà, rappelons ce qu’est un permalien. C’est tout simplement une adresse unique sur votre site qui permettra d’atterrir sur votre page. Vous allez donc pouvoir choisir le mot (ou la suite de mots) que vous pouvez trouver après votre nom de domaine.

Exemple: www.nomdedomaine.com/permalien

Oula… Les spécialistes du SEO risquent de faire une crise cardiaque en lisant mon exemple ! Je suis donc obligé de corriger l’énormité que je viens de vous présenter avant de provoquer un raz de marée cataclysmique. 

Pour faire simple, le mot en gras que j’ai eu le culot de nommer “permalien” est en réalité le SLUG. 

Le slug est donc le petit mot (ou suite de mots séparés par un petit tiret “-”) que vous ajoutez à la fin de votre nom de domaine et juste après le “/” final.

Le permalien représente donc l’adresse complète pour trouver votre article ou votre page. 

Pour aller encore plus loin, une URL (“Uniform Resource Locator” ou “localisateur uniforme de ressource”) est en quelque sorte une adresse web ! 

Maintenant que vous savez ça, vous pouvez optimiser votre permalien en choisissant un SLUG qui représente parfaitement le contenu de votre page!

Optimiser votre SLUG pour le référencement naturel

Pour reprendre l’exemple de ce jeune homme qui a tapé “comment référencer mon site sur Google”.

Il serait intelligent de choisir comme permalien: referencement-seo-google

Croyez-vous que c’est ce que j’ai fait ? ^^

Pour aller encore un peu plus loin sur le sujet, il est important de bien optimiser son SLUG. Supprimez les mots inutiles comme “le” “du” “et”, etc.

Restez factuels et concis. Je n’ai pas mis “référencement-seo-de-wordpress” ou “comment-faire le référencement de son site-wordpress”.

Je suis allé au plus simple avec les mots clés les plus importants (pour moi).

Ah oui, j’oubliais… Pour éviter toute erreur, une fois que vous avez choisi votre permalien, évitez au maximum de le changer !  

Vous risquez de provoquer de grosses cassures dans votre site (la fameuse erreur 404). Si quelqu’un partage votre page, et que vous changez l’adresse: bye bye les backlinks de qualité!

(vous avez la réf maintenant !)

La description :

Là encore, rebelote, vous devez rédiger une description de qualité qui donnera à votre prospect l’envie de visiter votre site. Alors, creusez-vous les méninges, vous avez 160 caractères pour faire la différence (et je vous assure que c’est pas évident).

Vous n’allez pas pouvoir faire vos grandes phrases et déballer tout le baratin habituel pour vous démarquer. Que nenni ! 160 caractères, pas un de plus. 

Réalisez donc une description qui donne envie d’en savoir plus. Passez-y le temps qu’il faut, mais ne prenez pas cette étape à la légère car l’avenir de votre site en dépend!

Poussez l’optimisation encore plus loin !

Quand quelqu’un partage un article sur les réseaux sociaux, nous sommes d’accord que nous retrouvons le titre, le permalien et la description… Mais ne remarquez-vous rien d’autre?

Comment référencer son site sur Google - Feature Snippet Editor de Rank Math - L'image

L’image bien entendu ! J’espère que vous avez trouvé la bonne réponse car normalement c’est ce qui nous saute aux yeux directement.

Notez qu’une image vaut 1000 mots.

Faites la différence avec une image

Rank Math nous propose de personnaliser l’image qui va apparaître quand quelqu’un partagera votre page (ou article).

Cela fait une très grosse différence, car si vous laissez Google le faire à votre place, ce sera la première qu’il trouvera qui sera l’heureuse élue. 

Bien souvent, ce sera le logo qui est présent tout en haut de votre site qui fera office d’image de présentation pour votre page. Le petit hic dans tout ça, c’est que généralement ce logo est en taille réduite et se retrouvera grossi 3 ou 4 fois pour remplir le cadre ! 

L’image sera complètement pixelisée et aura pour effet de donner un aspect peu professionnel à votre site. Autant écrire un titre du genre “Fuyez pauvres fous” !

Un outil gratuit pour réaliser vos vignettes

Pour réaliser la vignette (image qui sera affichée pour présenter votre page) vous pouvez utiliser l’outil gratuit en ligne CANVA.

Vous pourrez choisir parmi des dizaines de designs différents, qui vous donneront de bonnes idées et auront toujours un aspect plus professionnel que votre vieux logo tout pixelisé ! 

Vous voulez connaître la taille idéale pour votre vignette ? Rank Math vous l’indique… Je vous l’ai dit, il fait tout ce plugin

A l’heure où j’écris ces lignes, la bonne dimension est de 1200×628 px (pixels). 

Alors dans canva choisissez l’option « dimension personnalisée” et réalisez un design attirant et efficace.

Pour finir avec les Featured Snippets

Vous avez tous déjà lu le résumé d’un film ? C’est exactement ce travail qu’on vous demande.

Quand certains films (même s’ils sont excellents) restent dans les oubliettes à cause d’une mauvaise pochette, un mauvais titre, un mauvais résumé, etc. , d’autres font la différence en ayant la recette parfaite ! 

Trouvez la bonne recette!

12 – Sécurisez votre site !

Ce critère aurait très bien pu se retrouver en position n°1 de la liste. En réalité, ce n’est pas vraiment un classement par importance donc ne croyez pas que le point 12 est moins important que les autres.

Quand on parle de sécurité, on se demande pourquoi Google en ferait un critère essentiel pour classer votre site.

Pour vous répondre, ne croyez pas que Google s’occupe de votre petite sécurité dans le sens: “pensez à faire vos sauvegardes ! “

Google exige que votre site soit sécurisé pour ses clients (les personnes qui viennent visiter votre site après avoir été chaudement recommandé par le moteur de recherche)!

Là, ça devient un peu plus logique et limpide n’est-ce pas ? Alors, comment faire pour apporter cette garantie à Google ?

Obtenez un certificat SSL

Quand vous allez devoir choisir votre hébergement, vous devez simplement veiller à ce que votre offre inclue un certificat SSL. cela vous permettra de passer automatiquement votre site de “http” en “https”. 

Http pour Hypertext Transfer Protocol. Le petit “s” au bout signifie tout simplement “Secure” (donc sécurisé). 

Cette simple petite lettre à la fin va permettre de crypter les données qui sont échangées sur votre site entre le serveur et le client (le client est, en informatique, celui qui envoie la requête).

Pour voir si votre site est sécurisé, google affiche un petit cadenas à coté de l’adresse (URL). En cliquant sur ce cadenas, un message vous rassure sur le fait que le site soit sécurisé.

Comment référencer son site sur google - La sécurité - HTTPS - Connexion protégée

Par exemple, sur une page de vente, si votre client indique son nom, prénom, numéro de carte bleue et qu’il clique sur “enter”… toutes ces informations partent dans un monde où il est très facile d’intercepter ce genre de données.

Imaginez un pirate tapi dans l’ombre, ayant repéré de manière très simple que votre site ne possède pas de petit S à son HTTP :D.

Avec un simple tour de passe-passe, il réceptionne toutes les précieuses informations de votre client et vide ses comptes en quelques minutes seulement.

C’est exactement ça que Google veut pénaliser ! En ayant un site de mauvaise qualité réalisé de la mauvaise manière et hébergé sur des serveurs douteux, vous laissez grande ouverte la porte d’un coffre fort et permettez à des milliers de personnes mal intentionnées, de piller ce coffre en toute liberté.

Vous êtes, en quelque sorte, les complices du casse du siècle. Soyez prudent!

Référencer son site sur Google: Astuces complémentaires

1 – Optimisation SEO des Titres

Pour référencer son site sur Google, vous devez structurer vos pages et articles de manière cohérente. Souvenez-vous Mme Piche, votre prof de français, qui s’égosillait comme une pintade cendrée à vous rappeler que pour faire une bonne dissertation, vous deviez avoir: 

  • Une belle introduction qui accroche le lecteur.
  • Un développement efficace.
  • Une conclusion punchy qui marque les esprits.

Mais ce n’est pas tout… Il faut aussi structurer son texte avec des titres !

Pour le référencement naturel de votre site, ces titres portent le nom de “balise H1, H2, H3, H4, H5, H6, H7 ou H8”.

Les titres H1

Il ne peut y avoir qu’un seul titre H1 par page (si vous êtes sur WordPress, ce sera le titre que vous indiquez au tout début en créant votre page) ! Faites donc très attention à ne pas en rajouter dans vos textes sous peine de recevoir un malus par Google ! 

Ce titre H1 représente donc le titre de votre page (le titre de votre dissertation en quelque sorte). Il est vivement recommandé de bien travailler votre titre en indiquant le mot clé que vous avez choisi pour travailler le référencement de votre article / page.

Les titres H2, H3, etc.

Pour les autres balises de titres, vous n’avez plus cette limite. Vous pouvez donc en ajouter autant que vous le voulez ! Gardez juste en tête que le H2 représente un titre principal, le H3 serait une sorte de sous-titre, etc.

Une bonne structure serait:

H1 (titre principal de la page)

  • H2 (Grand Titre 1)
    • H3 (sous titre du Grand Titre 1)
    • H3 (sous titre du Grand Titre 1)
  • H2 (Grand Titre 2)
    • H3 (sous titre 1 du Grand Titre 2)
    • H3 (sous titre 2 du Grand Titre 2)
      • H4 (sous titre 1 du sous-titre 2 du Grand Titre 2)
      • H4 (sous titre 2 du sous-titre 2 du Grand Titre 2)
        • H5 (sous titre 1 du sous-titre 2 du sous-titre 2 du Grand Titre 2)

Stoppons là ce petit exemple, vous avez maintenant compris les notions d’un texte bien structuré.

Pour info, les balises de titres doivent absolument comporter vos mots clés et répondre aux questions des internautes. Google accorde une grande importance aux balises de titres de votre site. Chouchoutez-les !

2 – Optimisation SEO des textes

Vous avez vos magnifiques titres ? Ok mais ça ne suffit pas à avoir un bon article… Il faut aussi du texte entre ces titres. 

Idéalement, il faut un savant mélange entre quantité et efficacité. Rappelez-vous du critère sur le temps passé à lire vos articles prisés par Google !

Efforcez-vous de rédiger un article passionnant et suffisamment long pour séduire les capteurs sensoriels des petits robots du référencement. 

  • Évitez les gros blocs de texte, et les phrases à rallonge ! 
  • Séparez vos textes avec des titres et aussi, des images…

3 – Optimisation SEO des images

Nous allons encore aller plus loin dans le référencement naturel de votre site internet. En naviguant dans les résultats de recherche de Google, vous savez qu’il existe un onglet réservé aux images. 

Cet onglet est très utilisé et il est donc indispensable d’optimiser toutes les images de votre site afin de booster votre référencement naturel.

Alors comment Google arrive à comprendre votre image ?

L’algorithme est de plus en plus intelligent. Néanmoins, il n’est pas encore capable de comprendre une image. Il est fort probable que d’ici quelques mois/années, cela soit le cas mais pour le moment, les moteurs de recherches utilisent des balises Alt (ou balise de texte alternatif).

Alors nous allons trouver et remplir immédiatement cette petite balise pour bénéficier rapidement d’un effet levier non négligeable.

Optimisation de l’image avant de l’uploader sur le site!

Avant d’envoyer votre image sur votre site, il est important de faire quelques derniers réglages. Vous devez vous assurer que le poids de votre image soit le plus léger possible!

Pour vous y aider, vous pouvez utiliser un outil gratuit en ligne tinyPNG.

Vous allez déjà obtenir de beaux résultats. (n’oubliez pas que la vitesse de votre site est un point ultra important pour le référencement de votre site). 

Vous pouvez aussi utiliser un plugin gratuit “IMAGIFY” qui va s’occuper de compresser toutes les images que vous allez importer sur votre site. 

Ce plugin devient payant uniquement si vous dépassez un nombre trop important d’images à compresser! 

Si c’est le cas, vous devez payer quelques euros par mois ou attendre le mois prochain que les compteurs se remettent à 0.

Nommez correctement vos images !

Si vous voulez une petite astuce qui donne de très bons résultats, vous pouvez nommer correctement votre image avant de l’envoyer sur le net ! 

Ne la laissez surtout pas avec un titre comme 16513251516.jpeg !

Car comme vous le savez, Google sait très bien lire. Et jusqu’à preuve du contraire 16513251516, ça ne veut pas dire grand-chose ! 

Appliquez-vous à nommer correctement votre image avec vos mots clés et ce qu’elle représente, vous allez voir l’impact positif que cela aura.

Optimisation de l’image après son upload sur votre site!

Maintenant que votre image est en ligne, c’est là que vous allez pouvoir remplir la petite balise Alt ! (et pas que)…

Dans votre page d’administration wordpress, rendez-vous dans “médias”. 

Cliquez sur l’image fraîchement importée et remplissez toutes les cases vides !

    Comment référencer son site sur Google Référencer ses images - texte ALT
    • Texte alternatif: C’est cette fameuse balise dont nous parlions! Considérez que vous parlez à un aveugle et décrivez votre image de manière concise et juste (ne trichez pas… Google sait tout un jour ou l’autre).  
    • Titre: Généralement, le titre sera le même que le nom donné à votre image avec son upload.
    • Légende: C’est le petit texte “info bulle” qui s’affiche au passage de la souris… Ce n’est pas le plus important, mais ne laissez jamais une case vide.
    • Description: Encore un bon moyen de glisser quelques mots clés non? Décrivez avec précision votre image, ce qu’elle raconte, votre business… 

    Et voilà,, ce n’était pas sorcier hein ? Pourtant je peux vous assurer que cela fera une très grosse différence dans le référencement de votre site internet.

    4 – Le référencement naturel grâce à YouTube!

    Là, ce que je m’apprête à vous révéler est une information précieuse… Une véritable mine d’or !

    Vous ne trouverez pas souvent cette astuce en version gratuite, pourtant elle fait partie d’une des meilleures stratégies à adopter pour booster le référencement naturel de votre site internet.

    Vous ne le savez peut-être pas, mais YouTube est la propriété de Google. Reprenez votre souffle ! Je n’ai pas envie de perdre un nouveau lecteur…

    Comment référencer son site sur Google - Youtube appartient à google

    Je sais que vous venez de comprendre où je veux en venir avec cette précieuse information. YouTube est une plateforme de vidéos gratuite, qui va vous permettre d’attirer du trafic vers votre site internet ! 

    Alors n’hésitez pas à vous lancer une belle chaîne YouTube qui fera la promotion de votre site 7/24 ! Et remplissez-moi convenablement toutes les descriptions de vos vidéos avec un beau lien vers votre site.

    Le SEO, une affaire de patience… Pour réussir à référencer son site sur Google

    Si vous voulez être en première position sur Google, vous devez faire preuve d’une grande patience. Rome ne s’est pas faite en un jour ! Il faut effectuer un gros travail en amont pour rendre son site internet le plus parfait possible et qu’il réponde aux différents critères cités plus haut. 

    En gagnant en maturité, vous allez activer un 13ème critère très important aux yeux de Google: l’ancienneté. Alors, accrochez-vous, n’hésitez pas à relire ce guide plusieurs fois pour bien tout assimiler. 

    Ce que je peux vous promettre si vous respectez les différents critères que je vous livre dans ce guide, c’est que vous allez pouvoir constater rapidement de très gros résultats.

    Si un point manque à l’article n’hésitez pas à me le dire en commentaire. 

    20 Commentaires

    1. Anne Guérin

      Merci pour cet article très complet, et surtout très motivant pour se lancer.

      Réponse
      • Nicolas Masoni

        Bonjour Anne et merci beaucoup pour ce très gentil message. Si cet article donne l’envie de se lancer alors j’ai atteint un très bon objectif !!! Quoi qu’il arrive je suis là en cas de doute, souci, ou pour toute autre question en rapporte avec la création de site web ou le référencement naturel.

    2. Gaudot Marie-Cécile

      Un grand merci pour cet article limpide, riche et très intéressant et qui va beaucoup m’aider pour réaliser mon site internet !

      Réponse
      • Nicolas Masoni

        C’est avec beaucoup de plaisir. Merci à toi pour la lecture de ce guide pour apprendre à référencer son site sur Google. J’espère que ces clés seront très utiles pour propulser le site rapidement en première page.

        En cas de questions je suis là si jamais.

    3. Borja

      Merci pour ces éclairages et surtout de partager un savoir et rendre accessible cet univers à la fois complexe et fermé.

      J avoue que je serais plus tentée de le faire réaliser par vos soins car cet article est un gage de savoir-faire.

      Réponse
      • Nicolas Masoni

        Mais avec grand plaisir Vanessa. Cela me touche beaucoup car c’est effectivement un très gros travail de recherche en amont. Et rendre cette matière plus simple à comprendre n’est pas une mince affaire.

        Quoi qu’il arrive ce sera avec grande plaisir que de t’aider à faire le référencement de ton site internet.
        Merci beaucoup d’avoir lu ce guide complet « Référencer son site sur Google » ainsi que pour le gentil message.

    4. ALIX Olivier

      Merci pour cet article, très intéressant, très complet et très accessible.
      Il y a plein de bonnes idées dont je vais m’inspirer, cela me donne même du courage dans un domaine où pourtant j’en manque.
      Merci à l’auteur.

      Réponse
      • Nicolas Masoni

        Avec grand plaisir Olivier 😀 !

        C’est exactement ça la « bonne pratique ». Il faut faire les choses qui sont les plus faciles à mettre en place dans un premier temps pour se familiariser avec cet aspect « Marketing ». C’est toujours le plus gros frein à faire sauter quand on lance son projet: apprendre à parler de soi et à se dévoiler mais surtout, se vendre !

        Il faut donc y aller doucement. Quoi qu’il arrive je suis là si tu as besoin de conseils. D’autres articles arrivent sur différents sujets liés à la mise en ligne d’un entreprise ^^

      • Fanny D'Avvocato

        Je me rends compte qu’on ne sait pas qu’on a besoin de savoir ça tant qu’on n’essaie pas de lancer son activité. Merci encore (mais vraiment) de rendre ça digeste surtout pour les allergiques comme moi ^^

      • Nicolas Masoni

        C’est ça le pire… On pense toujours que le marketing est réservé aux « gros » alors que tout le monde devrait s’y consacrer pleinement. C’est même plus important que le produit en lui même ! C’est bien pour ça que certains ont un franc succès avec un produit médiocre: le marketing ! Uniquement le marketing.

        Mais derrière ce mot horrible (je l’accorde) se cache une pratique qui peut être très hétique et saine.

      • Chloé Nardi

        Merci pour toutes ces informations ! Elles tombent à pic car justement je suis en train de développer mon site internet. Merci pour cette mine d’or d’informations gratuites !

      • Nicolas Masoni

        C’est avec beaucoup de plaisir ! C’est effectivement le meilleur moment pour recevoir ces informations car le référencement d’un site peut être très long.

        Il faut compter plusieurs mois pour obtenir ces premiers résultats ! Le maître mot est donc de ne pas désespérer, garder en tête toutes ces bonnes pratiques, et ça va décoller c’est une certitude.

        Surtout, ne pas hésiter à venir en cas d’incompréhension ou pour d’autres questions.

        Cela me permettra aussi de completer ce guide dans le temps.

      • Fanny D'Avvocato

        Rien n’arrive par hasard tu as vu 😉

      • Fanny D'Avvocato

        Je te comprends Olivier 🙂 C’est un domaine assez rébarbatif pour moi en tout cas. Finalement, à la lecture de cet article, je me rends compte que c’est totalement faisable. La marche à suivre est claire et on se dit « ah oui je peux le faire » ^^

      • Fanny D'Avvocato

        Parce que je trouve qu’en général, ça n’est pas aussi bien vulgarisé et si accessible. Tu as une vision globale, c’est vraiment innovant je pense.

      • Marie-Cécile Gaudot

        Un grand merci pour cet article limpide, riche et très intéressant et qui va beaucoup m’aider pour réaliser mon site internet !

      • Marie-Cécile Gaudot

        Un grand merci pour cet article limpide, riche et très intéressant et qui va beaucoup m’aider pour réaliser mon site internet !

    5. Fanny D'Avvocato

      Article super intéressant !!! Moi qui ne suis pas du tout à l’aise dans ce domaine, j’ai tout compris. C’est clair, précis, et la note d’humour permet d’y prendre même du plaisir. Merci beaucoup

      Réponse
      • Nicolas Masoni

        Un grand merci Madame !!! Effectivement, le référencement naturel (SEO) n’est pas la matière la plus simple. Le fait que personne ne sache réellement quels sont les critères que Google met en avant avec son algorithme, laisse place à toutes les théories les plus improbables sur le net… En revanche, je pense (comme beaucoup de spécialistes du référencement) qu’il y a un retour au bon sens et au naturel. C’est là que ça devient contre-intuitif ! Nous ne sommes pas habitués à être « authentiques » sur internet. J’ai donc essayé de donner envie à une grande majorité de personnes qui n’ont pas la possibilité de déléguer cette tâche à des professionnels, de réaliser ce travail eux-mêmes pour référencer leur site sur Google. Encore merci pour ce gentil message et pour la grande aide dans la rédaction de ce guide « Comment référencer son site sur Google »

    6. Nicolas Masoni

      N’oubliez pas de me laisser un commentaire après avoir lu l’article ! Cela m’aide grandement à le faire remonter en première position de Google et je vous remercie grandement.

      Je suis aussi là pour répondre à toutes vos questions si jamais ce guide n’était pas assez précis.

      Merci d’avance

      Réponse

    Trackbacks/Pingbacks

    1. Comment Créer Son Business En Ligne (7 étapes pour réussir) - […] créer son business en ligne, il fallait uniquement réaliser un magnifique site internet avec un référencement naturel de dingue,…

    Soumettre un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Pin It on Pinterest

    Shares
    Share This